10 conseils pour bien commencer votre rôle de jeunes parents

Vous vous apprêtez à devenir parents ou vous venez seulement d’accueillir votre premier-né. Félicitations ! Cependant, être de jeunes parents nécessite une bonne organisation. Pour vous aider, nous vous donnons aujourd’hui 10 conseils que beaucoup de parents auraient aimé avoir avant.

Vous vous apprêtez à devenir parents ou vous venez seulement d’accueillir votre premier-né. Félicitations ! Cependant, être de jeunes parents nécessite une bonne organisation. Pour vous aider, nous vous donnons aujourd’hui 10 conseils que beaucoup de parents auraient aimé avoir avant.

1 : Inscription crèche

Commencez la demande d’inscription à la crèche le plus tôt possible pour espérer être sélectionné, idéalement avant même la naissance de votre enfant. Vous allez sans doute vouloir travailler après votre congé parental.

Vous devez donc chercher une solution de garde pour votre enfant. Sachez que les crèches ont une longue liste d’attente et que votre cas peut mettre plusieurs mois à être traité alors n’attendez plus pour votre inscription crèche.

2 : Les vêtements

Il est complètement inutile d’acheter des centaines de vêtements pour bébé. Votre enfant va grandir très vite durant la première année de sa vie, il n’aura pas l’occasion de tout porter. Il est bon de savoir également que les vêtements avec la taille naissance sont principalement réservés pour les bébés prématurés.

De plus, en tant que jeunes parents, vous avez sûrement un budget serré : n’achetez donc pas de marques très onéreuses pour votre enfant du moins durant sa petite enfance. Pensez également à l’occasion ou au recyclage en récupérant les vêtements qui ont déjà servi aux enfants de votre entourage.

3 : Accorder du temps à son couple

Vous êtes peut-être trois à la maison désormais, mais, l’équilibre d’une famille passe avant tout par l’équilibre du couple. À la naissance d’un enfant, il est facile d’abandonner inconsciemment sa place de femme ou de père pour être seulement un parent.

Cependant, votre partenaire a tout autant besoin de vous dans sa vie que votre enfant. Ne détruisez donc pas votre couple en délaissant votre conjoint.

4 : Faites garder votre enfant

N’hésitez pas à faire garder votre enfant quelques heures de temps en temps, que ce soit par vos parents, vos beaux-parents ou ses oncles et tantes. Vous pourrez alors profiter d’un moment seul ou d’un moment en couple avec votre conjoint.

Vous décompresserez, vous vous détendrez et vous aurez donc plus de patience avec votre enfant. Votre enfant ne va pas souffrir pour quelques heures chez ses grands-parents qu’il adore seulement et vous pouvez faire confiance à vos parents, après tout, ils vous ont élevé plus petit et vous n’en êtes pas mort.

5 : Préparer les repas à l’avance

Pour être certain de ne jamais manquer de petits pots ou de lait en poudre, organisez-vous à l’avance. Si vous avez choisi de nourrir votre enfant avec du lait en poudre, veillez à toujours en avoir d’avance. Quand il commencera à manger normalement, préparez ses repas en avance que vous pourrez ensuite congeler pour qu’il puisse toujours manger des repas sains.

6 : Ne jamais manquer de couches

Vous changez votre enfant et là, c’est le drame : vous n’avez plus de couches du tout ! Essayez de toujours prévoir au moins un paquet d’avance en stock. Des marques proposent des abonnements mensuels selon vos besoins : ils envoient des paquets régulièrement selon vos besoins.

 Vous pouvez aussi opter pour des couches lavages où il suffit juste de frotter et de laisser sécher.

7 : Essayer de dormir en même temps que lui

Le sujet sensible pour de jeunes parents : le manque de sommeil. Votre enfant, surtout durant ses premiers mois, se réveillera plusieurs fois par nuit. La journée, il enchaînera les siestes de plusieurs heures. Pour ne pas manquer de sieste, essayez de dormir en même temps que lui et n’hésitez pas à faire une sieste l’après-midi.

Pour une question d’organisation, vous pouvez établir un planning avec votre conjoint. Chacun se lève à tour de rôle pour s’en occuper.

8 : Les cartes de fidélité

Vous êtes de jeunes parents qui viennent de dépenser une fortune pour le matériel de puériculture et vous êtes en congé parental. Le budget est donc serré. Pensez donc à vous renseigner sur les programmes de fidélité des magasins. Certains magasins ou marques offrent un coffret avec des échantillons ou des réductions sur le rayon bébé.

9 : Instaurer une routine

Il est important pour votre enfant d’avoir une routine. Même s’il est petit et ne se rend pas forcément compte du temps qui passe, en instaurant une routine, il saura quand il est temps de dormir, de prendre le bain ou de manger.

Pour vous également, une routine peut faciliter votre quotidien, car en soi, vous exécuterez toujours les mêmes tâches à la même heure et vous éviterez les oublis.

10 : Sécuriser tout

Les accidents domestiques arrivent vite. Votre enfant va vite ramper, et même marcher.

Vous devez donc penser à sécuriser votre intérieur le plus rapidement possible : cache prise, mettre les produits ménagers et les médicaments hors de sa portée et installer des barrières de sécurité près des escaliers.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *