Comment masser son bébé ?

Vous n’êtes pas le seul à avoir envie d’un massage corporel apaisant de temps en temps. Les bébés aussi trouvent une douce imposition des mains très relaxante, voire thérapeutique. En effet, parmi les cinq sens, le toucher est l’un des plus développés à la naissance, et des recherches suggèrent que le massage des nourrissons a d’énormes avantages pour aider les bébés à grandir et à s’épanouir.

Quels sont les avantages du massage des bébés ?

Il peut contribuer à soulager les maux de ventre et les poussées dentaires de votre bébé, à stimuler son développement musculaire, à le calmer lorsqu’il est agité et à l’aider à s’endormir.

Mais les avantages ne s’arrêtent pas là : Toutes ces caresses et tous ces contacts facilitent la création de liens avec votre nouveau-né. De plus, le fait de masser votre bébé peut vous aider à trouver votre propre zen intérieur.

Vous pouvez commencer ces doux massages dès le jour où vous ramenez votre bébé à la maison. Vous pouvez aussi encourager votre partenaire à s’essayer au massage des bébés, ce qui est une bonne occasion de créer des liens.

Comment donner un massage à votre bébé !

  • Jambes et pieds : Tenez le talon de votre bébé d’une main ; de l’autre main, partez du haut de la cuisse et descendez lentement jusqu’à la cheville, en pressant doucement la jambe, comme si vous trayiez une vache. Inversez le mouvement et allez de la cheville à la cuisse. Frottez ensuite les pieds avec vos pouces, en déroulant et en caressant doucement les orteils. Vous pouvez faire ces mêmes mouvements sur les bras et les mains.
  • La tête : Commencez par placer vos mains de part et d’autre de la tête de votre bébé, puis passez vos mains de part et d’autre de son corps, de la tête aux orteils. Ensuite, dessinez de petits cercles sur la tête de votre bébé du bout des doigts.
  • Le visage : Pliez vos mains (comme si vous priiez) sur le front de votre bébé, puis poussez doucement vers l’extérieur à partir du centre. Ensuite, utilisez votre pouce pour dessiner un sourire sur le visage de votre bébé en partant d’une joue, en passant par la lèvre supérieure jusqu’à l’autre joue. Répétez l’opération pour la lèvre inférieure.
  • Poitrine : Pliez vos mains sur la poitrine de votre bébé, puis poussez sur les côtés, comme si vous lissiez les pages d’un livre ouvert.
  • Le ventre : Du bout des doigts, dessinez un ovale sous le nombril de votre bébé. Ensuite, promenez le bout de vos doigts d’un côté du ventre de votre bébé à l’autre, en diagonale, comme si vous faisiez un « X ».
  • Le dos : Caressez son dos d’un côté à l’autre, puis de haut en bas.

Conseils pour le massage des nourrissons

Voici ce qu’il faut garder à l’esprit avant que vous (ou votre partenaire) ne fassiez un massage à votre nouveau-né :

Suivez les signaux de votre bébé : Personne n’aime se faire masser quand il n’est pas d’humeur, et c’est également vrai pour votre bébé. S’il se détourne, fronce les sourcils ou pleure lorsque vous posez vos mains sur lui, gardez la séance pour plus tard. Et n’oubliez pas que vous n’êtes pas obligée de lui faire un massage complet à chaque fois. Si votre bébé décide qu’il en a assez après que vous ayez frotté ses jambes et ses pieds, ce n’est pas grave non plus.

Soyez douce : et n’exercez pas une pression trop forte, sinon vous risquez de l’accabler. Un autre conseil judicieux tiré du manuel de massage des bébés : Les caresses qui s’éloignent du cœur (de l’épaule au poignet, par exemple) sont relaxantes et conviennent donc mieux aux massages avant la sieste ou le coucher. Les caresses vers le cœur (du poignet à l’épaule) sont plus stimulantes et conviennent mieux aux moments où votre bébé est éveillé et actif. Vous pouvez également faire une combinaison.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *